Conditions d'admission

Toutes les informations concernant les conditions d’immatriculation en Master à l'Université de Lausanne sont disponibles sur le site internet du Service des immatriculations et inscriptions.

Principes généraux (art. 3 du Règlement du Master)

L’étudiant·e qui est au bénéfice d’un Bachelor ès Lettres de l’Université de Lausanne, d’un Bachelor ès Lettres d’une autre université suisse ou étrangère reconnue par l’UNIL et jugé équivalent, est admis sans conditions en Master ès Lettres s’il choisit de poursuivre en Master la ou les discipline(s) étudiée(s) durant le Bachelor.

Un·e étudiant·e qui désire choisir au Master ès Lettres une discipline qu’il n’a pas étudiée (ou seulement partiellement étudiée) durant son Bachelor ès Lettres soumet son dossier au Service des immatriculations et inscriptions qui vérifie son admissibilité en cursus de Master puis le transmet, le cas échéant, au Décanat de la Faculté. Il en va de même pour la candidate ou le candidat titulaire d’un Bachelor dans une autre orientation ou délivré par une Haute Ecole Spécialisée.

Sur la base du dossier, le Décanat établit un programme de mise à niveau. Si ce dernier est inférieur ou égal à 30 crédits ECTS, il s’agit d’une mise à niveau intégrée et l’étudiant·e est autorisé·e à s’inscrire en Master. Si la mise à niveau s’avère importante (plus de 30 crédits ECTS), l’étudiant·e est invité·e à s’inscrire à un «Préalable à l’inscription à la Maîtrise universitaire ès Lettres/UNIL», au terme duquel il obtient une «Attestation de préalable à l’inscription à la Maîtrise universitaire ès Lettres/UNIL».

Types d’admission

L’admission sans conditions

Le dossier de candidature montre que la candidate ou le candidat a acquis dans son cursus de Bachelor toutes les connaissances requises pour un accès direct au programme disciplinaire visé.

L’admission avec mise à niveau intégrée

L’examen du dossier a révélé que la candidate ou le candidat doit encore se mettre à niveau dans un ou plusieurs domaines en rattrapant un certain nombre de prérequis. Si le total des rattrapages demandés est inférieur ou égal à 30 crédits ECTS, la candidate ou le candidat peut les réaliser dans le cadre même du Master, dans un programme de «mise à niveau intégrée».

L’admission à un programme de mise à niveau préalable

Si les rattrapages demandés dépassent 30 crédits ECTS, ils doivent être réalisés avant l’admission au Master, dans le cadre d’un «programme de mise à niveau préalable». Celui-ci ne peut pas dépasser 60 crédits ECTS. Il peut être accompli en une année ou deux ans: cela dépend du nombre de crédits à rattraper et, surtout, de la progression qui peut exister entre différents éléments du programme (il y a en effet certains cours de base qui doivent être réalisés avant des cours plus avancés).

La redirection vers le cursus de Bachelor

Si les rattrapages demandés dépassent 60 crédits ECTS, la candidate ou le candidat est redirigé·e vers le cursus du Bachelor ès Lettres, car ses connaissances sont trop insuffisantes pour qu’il puisse se mettre à niveau dans un délai raisonnable avant son admission au Master.

Exigences particulières

Examen de français

Tout·e candidat·e admis·e à un programme de mise à niveau préalable doit prouver qu’il possède un niveau équivalent au niveau B1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. S’il ne peut pas présenter de certificat attestant ce niveau, il doit se soumettre à un examen de français organisé par l’École de français langue étrangère.

Une admission sans conditions au Master ou avec mise à niveau intégrée ne s’accompagne pas de l’obligation de l’examen de français. Cependant, à l’exception des disciplines de langues et de littératures, il est à noter que le français est la langue d’enseignement des disciplines du Master ès Lettres. C’est aussi la langue de l’administration de la Faculté des lettres: tous les documents, directives et règlements sont rédigés en français, et les informations administratives sont communiquées en français.

D’autres renseignements sur l’examen de français se trouvent sur cette page internet.

Connaissances de latin exigées pour certaines disciplines

Une formation de base en latin est exigée pour l’admission dans les disciplines suivantes: histoire, français moderne, français médiéval, sciences de l’Antiquité, italien et espagnol. Un complément de formation en latin est proposé à tou·te·s les candidat·e·s admis·es au Master qui n’ont étudié le latin ni dans leur cursus de Bachelor ni dans le cadre de leurs études secondaires supérieures. Les candidat·e·s pouvant justifier d’une formation jugée suffisante en latin sont dispensé·e·s du complément de formation en latin.

Toutes les informations relatives au complément de formation en latin figurent à l’art. 7 du Règlement d’études de la Maîtrise universitaire ès Lettres.

TOP ^

Suivez nous:          
Partagez:
Anthropole - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 29 78
Fax +41 21 692 29 05