Culture, communication et médias

Orientation de la Maîtrise universitaire en Sciences sociales

ma_sc_soc_comm.jpg

L’expansion actuelle des réseaux sociaux et des «nouveaux médias», ainsi que les nouvelles manières de «faire collectif» qu’ils facilitent ou désamorcent, remettent en jeu l’équilibre des forces politiques et économiques ainsi que la manière de se rapporter à soi et aux autres.

Afin de rendre compte de ces transformations, les différents cours de l’orientation privilégient les démarches qualitatives et la réflexion transdisciplinaire. En multipliant les  objets d’investigation, que ce soit le statut de la parole religieuse dans l’espace public, le poids des dispositifs numériques, le lien entre vérité et émotion dans la formation de l’opinion publique ou les divers modes d’enquête scientifique, médiatique, juridique, ordinaire ou... complotiste, ces enseignements donnent aux étudiant·e·s les outils théoriques et empiriques nécessaires à l’analyse de la communication et de son rôle fondamental dans la vie en commun. 


***************************

Ce qu'ils·elles en pensent

e_fasel.png

« Ah donc tu étudies le marketing quoi, enfin comment on fait une bonne publicité ou comment on communique une idée ? » A peu de choses près car cette orientation du master est bien plus que cela. Elle me permet certes de comprendre la manière dont certains groupes communiquent publiquement et de ce fait, produisent des identités, mais elle me rend surtout alerte sur les enjeux de la communication et des moyens de médiation utilisés dans notre société pour faire circuler des idées et faire advenir des identités individuelles et collectives. Les riches enseignements dispensés ouvrent mon regard sur un monde en perpétuelle réinvention socio-politique et culturelle.

Eugénie Fasel, étudiante

portrait_blanc.jpg

 « Les sciences sociales m’ont apporté une boîte à outils très utile dans l’exercice quotidien de ma profession. Grâce à cette formation à l’Université de Lausanne, j’ai pu affiner mon regard critique. En prenant de la distance avec le sens commun et les stéréotypes que je rencontre quotidiennement chez mes interviewés, je peux mieux comprendre les constructions qui se cachent derrière leurs prises de parole et poser en conséquence les questions pertinentes à l’élaboration de mon enquête journalistique. Les différents rendus de ce master m’ont également permis d’aller plus loin dans mes processus de recherche avant de me lancer dans une enquête. Enfin, ma capacité rédactionnelle s’est vue enrichie au fil de ces années. Être efficace tout en trouvant le bon mot pour exprimer une idée n’est pas une tâche aisée. Toutes ces compétences acquises lors de cette formation m’apportent donc énormément dans ma fonction de journaliste en presse écrite.  »

Xavier Crépon, en formation de journaliste au journal Le Régional, à Vevey


***************************

Emplois occupés par nos alumni

  • Assistante administrative dans un cabinet d'avocat à Genève (Sarah Ben Jazia)
  • Assistant·e diplômé·e en sociologie de la communication et de la culture (Sélim Ben Amor et Célia de Pietro)
  • Assistant de recherche en sociologie, Haute Ecole de musique de Lausanne (HEMU) (Matthieu Thomas)
  • Productrice exécutive, Visions du Réel (Hélène Gandar)
Suivez nous:  
Partagez: